Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 13:13

Un film sympa que j'ai regardé cette semaine Baltic Storm propose une intrigue avec comme point de départ le naufrage de l'Estonia en 1994

Les Faits

Le 28 septembre 1994 le ferry Estonia en provenance de Tallinn en Estonie et se dirigeant vers Stockholm en Suède coule dans la mer baltique sur les 989 passagers et membres d'équipage seul 137 survécurent et seulement 94 corps furent retrouvés, Ce drame le plus important en nombre de victime pour ce type de bâtiments fit grand bruit à l'époque,

 

en 1997 un rapport officiel conclue à la rupture du volet de proue permettant l'introduction des véhicules dans le Ferry causée par de fortes vagues et des conditions très défavorables..



Mais les familles des victimes ne veulent pas en rester la font pression, des rumeurs de complots commencent à circuler, On parle de matériel militaire russe en provenance d'Estonie et d'un sabotage à l'explosif du ferry pour que cette cargaison ne parviennent jamais à l'ouest, c'est le thème développé dans la film Baltic Storm.

Les gouvernements font la sourde oreille, et l'interdiction de plonger autour de l'épave ne fait qu'augmenter la rumeur.

En Aout 2000 une compagnie privée plonge en toute illégalité et ramène des photos et des échantillons de métal, des distorsion du métal vers l'extérieur sembleraient valider la théorie de l'explosion.

Les échantillons sont confiés à 3 laboratoires privés indépendants, les analyses étant partiellement financées par la revue allemande SPIEGEL, les résultats tombent de 2001, la théorie de l'explosion volontaire ou non ne peut être prouvée.

De plus les relevés sismologiques de l'université d'Helsinki ne montrent rien, le matériel de l'université est pourtant capables de détecter une explosion causée par moins d'un kilo d'explosif.

Les trois rapports d'expertise sont soumis aux autorités suédoise et estonienne mais celle ci ne désirent pas réouvrire l'enquête.

 

En 2008 Les autorités suédoises commissionnent les scientifiques du Hamburg Ship Model Basin (HSVA) un centre d'étude hydrodynamique pour expliquer une fois pour toute la cause du naufrage de l'Estonia.

Le HVSA, utilise un puissant logiciel de simulation pour les accidents maritimes. Se basant sur les différents témoignages des survivants, les travaux d'enquêtes préalables et leur propres investigations, ainsi que sur l'examen de l'épave et en utilisant leur logiciels, le HSVA est arrivé finalement à deux conclusions.


C'est bien une rupture de la coque due à de très grosse vagues qui a fait couler l'Estonia, et les manœuvres reconstituées par ordinateur pour éviter que la coque ne se remplisse trop vite d'eau n'ont pas été suffisantes pour sauver le navire.

 

Une grande partie des pertes humaines auraient pu être évitées si les standards de sécurité de l'International Maritime Organization (IMO) avaient été appliqués correctement, en particulier le fléchage des issus des secours. D'après la simulation les passagers avaient largement le temps de quitter le navire durant les 40 minutes écoulées entre l'ouverture de la coque et le naufrage. Combien auraient peu survivre après on l'ignore, une bonne partie des corps retrouvés étaient mort de froid et d'épuisement.

 

Leurs conclusion serviront au moins à la modification des règlements internationaux pour ce genre de navire, entre autre pour des améliorations techniques et une meilleur formation des équipages.

 

Théorie du complot:

  En 2004 un officier des douanes suédoises affirme à une émission de la TV suèdoise "Uppdrag granskning" que des cargaisons militaires on bien transitées par l'Estonia. Les gouvernements suédois et estoniens lancent des enquêtes séparées dirigées par le président de la cour d'appel suédoises Johan Hirschfeldt et le procureur de la république estonien Margus Kurm, les deux enquètes confirmeront la présence de matériel militaire sur l'Estonia, le 14 et 20 septembre 94 mais rien de prouvé pour le 28 date du naufrage.


Protection de l'épave:

Les familles des victimes demandent depuis longtemps le renflouement de l'épave pour récupérer les corps des victimes et soumettre l'épave à une inspection minutieuse qui permettrai d'éclaircir une fois pour toute les causes du naufrage. Il leur à été retourné un avis défavorable pour des raisons morales et financière, le gouvernement suédois suggérais alors de recouvrir l'épave d'une chape de béton, ce qui rendrait toute expertise future impossible.

Une certaine quantité de graviers à déjà été versé sur l'épave mais le projet n'a pas été achevé.

En 1995 l'Estonia Agreement, traité entre la Suède, L'Estonie, Finlande, Pologne, Lituanie, Danemark et Royaume Uni, déclare zone interdite les abords de l'épave à tous leurs citoyens. Bien sur ce traité ne vise que les citoyens des états concernés mais le site est surveillé par radar par la marine finlandaise

 

Tout semble fait pour que l'on ne découvre jamais ce qui à causé le naufrage de l'Estonia.

 



L'intrigue du Film Baltic Storm:

Une journaliste allemande est contacté par un ancien agent de la STASI police politique d'Allemagne de l'Est, qui promet moyennant finance de lui révéler une affaire de trafic d'arme entre la Russie et les Etats Unis, via la suède. Il dirige la journaliste vers le ferry Estonia, qui contient selon ses dires un savant russe dissident et une cargaison d'arme biologique. La journaliste rate son passage sur le ferry, mais pas deux les agents de l'ex KGB qui assassinent le scientifique et font couler le ferry. L'affaire se terminera sur une base secrète américaine en Allemagne de l'est ou est retenu, le capitaine du ferry au courant de la cargaison. dans la réalité aucun officier de passerelle n'a survécu au drame...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mentale 18/04/2011 18:38



***Mon coucou  du lundi***
***bise du jour***



mentale 17/04/2011 21:44



c'est vrai qu'au vietnam les desserts n'étaient pas variés, on avait le choix entre fruit, fruit ou fruit


bisous



mentale 11/04/2011 18:00



pas de nouvel article? grosse bise



mentale 03/04/2011 20:43



c'est vrai que tu te fais très rare...



mentale 22/03/2011 17:39







  • : Le blog de Tetraoxyde
  • Le blog de Tetraoxyde
  • : Tout ce qui m'a, intéressé, étonné, intrigué, ou agacé.
  • Contact

  • Tetraoxyde
  • Technicien dans l'âme, 
aussi romantique qu'une brique.
  • Technicien dans l'âme, aussi romantique qu'une brique.

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes