Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 20:44
Le 11 mai 2009 à Naples un homme est assassiné en pleine journée dans une rue passante et devant plusieurs témoins, il se nomme Marino Bacioterracino c'est caïd du quartier Sanità impliqué dans le trafic de drogue, le meurtre est attribué à une famille de la maffia, ou comme on l'appelle à Naples, La Camorra.
L' enquête n'avance pas deux hypothèses sont avancées, un règlement de compte pour une affaire de drogue ou pour une affaire de femme, dans ce milieux il est mal vue de fréquenter la femme d'un autre.
 Le 30 octobre 2009 la Police criminelle de Naples décide de publier une vidéo prise par une caméra de surveillance montrant l' assassinat en direct, quelques jours plus tard sous le sceau du secret un témoin permet d'identifier le coupable.
Il s'agite de Mariano Bacio Terrasino un repris de justice de 27 ans originaire des quartiers de la banlieue nord de Naples, l'homme a quitté Naples mais il est finalement arrêté une quinzaine de jours plus tard dans l’arrière-pays napolitain.

La cause du meurtre remonte à un différend datant de 1977 entre deux clans de la Camorra. La victime de la vidéo était en effet le dernier survivant d’un commando qui avait abattu un parrain de la famille Moccia. C’est cette affa
ire que venait venger
le meurtrier.







Ce n'est pas la mort de ce truand qui est choquante, après tout si ils se tuent entre eux c'est tout bénef Ce n'est pas nom plus la diffusion de la bande qui est le premier crime de la Camorra filmé par une caméra et diffusé à la TV et sur le Net.
Ce qui est choquant c'est la réaction des témoins

La femme stationnée devant le bar et qui a forcément entendu les coup de feux, poursuit son chemin sans même se retourner, excellent reflexe on dirait qu'elle a l'habitude, En se retournant elle aurait pu reconnaitre le tueur qui part dans sa direction et l'identifier.

L'épicier que l'on aperçois quelques secondes plus tard, prends un de ses cageots regarde furtivement le cadavre puis continue son travail, on dirait que pour lui aussi un cadavre sur le trottoir c'est monnaie courante.

Un homme arrive avec un enfant dans les bras fait un écart pour ne pas marcher sur le cadavre et continue son chemin.

Quand aux consommateurs du bar, qui ont vu le tueur ils prennent bien garde de ne pas sortir avant que le tueur ai quitté les lieux.

La Camorra inspire tellement de crainte que les napolitains ont acquis certain réflexe qui peuvent leur sauver la vie, ne rien voir ne rien entendre et surtout ne rien dire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sarah 01/11/2013 18:31

bonjour, je n'ai pas compris le nom de la victime et le nom du tueur, ça a l'air d'être les mêmes.

sarah 01/11/2013 18:31

bonjour, je n'ai pas compris le nom de la victime et le nom du tueur, ça a l'air d'être les mêmes.

Allegra 12/02/2010 19:52


Bonsoir Tétra, bravo pour ton texte. Tu as parfaitement raison, c'est l'indifférence qui est la plus grave, on ferme les yeux et on continue comme si on n'a rien vu... C'est désolant car c'est
ainsi partout et pour tout... L'indifférence elle te tue a petit feu comme l'a si bien chanté G. Bécaud... Bisous Tétra et Bon w.e.


Charles Daney 09/02/2010 07:23


Nous avons vu çà récemment à paris, place de la Madeleine mais mes chats n'y étaient pas.


LADY MARIANNE 08/02/2010 23:04


bonsoir Tétraoxyde
c'est normal cette réaction - si tu ne veux pas d'histoire - rien vu - rien entendu
déjà en France il y a des gens qui ne portent pas secours -
alors là bas - c'est DALLAS -
motus et bouche cousue
c'est le jeu ma pauvre Lucette
quel pays corrompu !!!

bises  Lady Marianne


  • : Le blog de Tetraoxyde
  • Le blog de Tetraoxyde
  • : Tout ce qui m'a, intéressé, étonné, intrigué, ou agacé.
  • Contact

  • Tetraoxyde
  • Technicien dans l'âme, 
aussi romantique qu'une brique.
  • Technicien dans l'âme, aussi romantique qu'une brique.

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes