Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 11:59

Un petit article hommage au guitariste Alvin Lee décédé mercredi dernier à l'age de 68 ans.

Né à Nottingham en 1944, découvre la guitare à 13 ans.

Commence à percer avec son groupe en 1962 suite à son passage au Star Club de Hambourg, le même club qui rendi célébres les Beatles.

En 1966 le groupe se rebatise Ten years After, premier disque et première tournée en 1968 aux Etats-Unis.

 

Moment de gloire qui va déffinitivement classé Alvin Lee dans la catégorie Guitar Hero, le morceau I’m Going Home au festival de Woodstock Immortalisée par le film de 1969.

Ten Years After multiplie les tournées américaines 28 en sept ans, un record pour un groupe anglais.


 

I'm going Home

 


En 1980 Alvin Lee lassé de devoir rejouer inlassablement le même I'm going home entame une carrière solo

 

No limit, Night of the gitars, 1989

 

Le guitar héro aura gravé 20 albums dont 14 en solos, le dernire en 2012 sous le titre Still on The Road to Freedom.En 2008, il remplissait encore l’Olympia sur son nom.

Alvin Lee devait partager l’affiche de l’Olympia, le 7 avril, avec Johnny Winter, son semblable blues rockeur albinos ; toute une époque…

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:48

Je n'ais pas eu beaucoup d'inspiration pour écrire des articles depuis cet été, et je n'ai pas non plus eu grand chose de nouveaux à raconter.. alors pour une fois que j'ai un sujet d'article cela va m'éviter un peu de cette pub envahissante.

 

Dimanche après midi J'ai eu l'occasion d'aller à un concert car pour une fois j'avais trouvé quelqu'un pour y aller avec moi.

La vedette c'est un musicien chanteur guitariste compositeur danois au nom imprononçable

Thorbjorn Risager, tellement imprononçable que sur son site il y a un petit mp3 pour apprendre à prononcer correctement son nom.

Le groupe est formé de sept musiciens, chant guitare, basse, batterie , clavier et une section cuivre leur registre le blues/rock, en anglais heureusement pas en danois, et ce monsieur ancien professeur, de quoi je l'ignore parle aussi un peu de français.

 

Voici 3 vidéos du groupe, les photos que j'ai prise avec mon portable sont trop moches pour être montrées ici



 


 

Et en première partie 4 groupes locaux très bons dans le même registre dont je n'ai pas noté les noms.

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 20:07

 

Si vous êtes intéressé(e)s par l'affaire DSK et que vous n'y comprenez rien dans la justice aux Etats Unis, je vous conseille ce film qui viens de sortit en France, ou mieux le livre de Michael Connelly dont il est tiré.

Tout commence un peu comme l'affaire qui nous préoccupe avec un procès pour tentative de viol avec de la violence en plus, mais est ce si différends, avec les pervers on ne sais jamais comment cela va tourner.

L'inculpé se prétends innocent et que l'on cherche à le piéger pour lui extorquer de l'argent.

L'avocat défends son client avec toutes les astuces permises par la justice américaine, jusqu'au moment ou il s'aperçois que sont client lui à menti, qu'il est coupable, et probablement coupable aussi de bien d'autre délits dont plusieurs meurtre.

La s'arrête la ressemblance avec l'affaire qui nous occupe, mais dans un cas comme dans l'autre on s'appercoie vite qu'avec beaucoup d'argent il est plus facile de s'en tirer..

 

Je n'ai pas vu le film, et je n'irais probablement pas le voir, je suis entrain de lire le roman sous forme audio, à raison de 45 mn matin et soir, j'aime bien ce qu'écrit Connelly et le livre est surement bien plus passionnant et intéressant que ce que peu monter un film.

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 19:15

Quelques vieux vinyls, un appareil photo et un peu d'imagination, et voici ce que l'on peu obtenir.

J'ignore le nom de l'artiste.

http://i55.tinypic.com/2hfv29c.jpg

Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 22:30
L'année dernière je faisais du co-voiturage, seul homme avec quatre femmes.
J'en ai eu un peu marre de leurs incessants retards et j'ai décidé cette année de faire la route seul.

L'avantage c'est que pendant les quarante cinq minutes de trajets, j'écoute la radio, et que cela me permet par moment de découvrir des choses que je n'aurais jamais connues autrement

Par exemple la musique de Tinariwen un groupe de musiciens Touharegs qui jouent du blues sans le savoir.

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 20:18
On parle beaucoup du procès de l'Eglise de Scientologie en ce moment et de son fondateur  Ron Hubbard.(1911,1986)
prolifique auteur de fiction et auteur de la Dianetic, texte de base de l'Église de la Scientologie, qu'il écrit en 1950.



Plutôt que de la Dianectic que je n'ai pas lue et de l'Église de Scientologie dont je ne fait pas partie.
Je préfère me souvenir du seul roman de Science fiction de Hubbard que j'ai eu l'occasion de lire
le fameux Battlefield Earth, en français Terre champ de bataille.


Vers le deuxième millénaire les Psychlos des extraterrestres  technologiquement plus évolués que nous et désirant conquérir notre monde pour ses ressources minérales attaquent la terre et détruisent  rapidement toute forme de résistance.
Un millier d'années  après l'invasion Psychlos,les hommes sont redevenus à l'état semi sauvage et vivent en tribut isolées. Terl un Psychlos cupide vat capturer Jonnie un terrien dans l'espoir de le dresser à travailler dans une mine d'or ou lui même ne peut mettre un pieds.
Ce qu'il ne prévoie pas c'est que Jonnie et tres intélligent et va rapidement apprendre à manipuler la technologie des
Psychlos et finir par reconquérir sa planète et détruire celle des Psychlos.

Un film du même titre à été réalisé en 2000 par Roger Christan.




avec John Travolta et Forest Withaker dans le rôle des méchants Psychlos.





et Barry Pepper dans celui de Jonnie


Certaine mauvaise langues on parlé de désastre, de plus mauvais film jamais réalisé sans doutes a cause de son association avec la Scientologie par l'auteur du roman et  l 'acteur principal qui est également scientologue.

Personnellement je l'ai trouvé pas mal, pas un monument du cinéma mais pas mal, un bon divertissement qui sui
bien la trame du roman. Rien à voir avec un propagande scientologue, j'ai pris plaisir à le regartder même en sachant qu'une partie de la recette irai grossir les caisse de l'Eglise de Scientologie.
 
Repost 0

  • : Le blog de Tetraoxyde
  • Le blog de Tetraoxyde
  • : Tout ce qui m'a, intéressé, étonné, intrigué, ou agacé.
  • Contact

  • Tetraoxyde
  • Technicien dans l'âme, 
aussi romantique qu'une brique.
  • Technicien dans l'âme, aussi romantique qu'une brique.

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes