Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 15:49
Personellement quand j'apprends quelquechose qui me parait interessant pour faire un sujet d'article j'essaye quand même d'approfondir , de trouver d'autres sources, y compris en anglais,
je ne maitrise pas parfaitement cette langue mais assez pour comprendre un article de presse.

Quand j'ai lu cette article sur un blog parlant du maire de New York qui veu "exporter" ses SDF je me suis posé des questions. L'article est repris par des journeaux nationnaux et provoque de nombreux commentaires.




Voici les faits.
 La mairie de New York essaye en effet de se débarasser de sa population de sans abris en financant certaines familles pour quiter la ville, ce financement peu prendre la forme de bilet de bus, trains, avions ou même de donation en carburant.
Cette politique se pratique depuis 2007 et d'apres les sources officielles NYC department of Homeless Service. seul 20 familles sur plusieurs centaines auraient choisi des pays étranges.
Tous les autres ont choisi des états américains ou Puerto Rico.

Conditions du départ.
Le départ et volontaire.
Les candidats au départ doivent avoir un "répondant" pret à les aceullir sur leur lieux de destination.
les services sociaux vérifient si la famille et bien arrivée, et si leur installation se passe bien.
Dans certains cas extrèmes de petites primes sont versées pour financer l'installation.

Aparemment aucune famille n'est revenu a New York. Donc rien a voir avec nos "charters" qui expédient les émigrés en situation irrégulière dans leur pays d'origine.
ca aurait plus tôt un point commun avec la politique de " prime de retours au pays" pratiquée en France il y déja un bon moment, et qui à ma connaissance n'a pas eu beaucoup de succés aupres des candidats élligibles.

La polèmique a enflée en France à cause d'une famille de 5 personnes ayant bénéficié de se traitement pour venir s'installer en France à Granville en Normandie, ces personnes voulaient rejoindre la famille de l'épouse.
Je suppose donc que cette femme est probablement française et ses enfants aussi, seul la question du maris se pose, mais ca m'étonnerai qu'on lui refuse une carte de séjour.

 Donc rien à voir avec une invasion américaine comme le prétends certains esprits alarmiste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LADY MARIANNE 10/08/2009 14:18

bonjourune surprise sur mon blog pour toi - un award -cet aprem - le temps de publier tout -bises  lady M

Francine Chauvet 10/08/2009 12:36

Bonjour Tetra,Que je suis lasse de tout cela !Bonne journée.

Allegra 09/08/2009 21:27

Mille merci Tetra pour cette délicate attention qui m'a touchée, ça m'a fait vraiment plaisir. Quelle joie de fêter mon anniversaire avec mes amis virtuels.. Merci encore et  bonne soirée. Gros gros bisous.A+

LADY MARIANNE 09/08/2009 20:26

Tu viens de recevoir un gros bisous parce qu'aujourd'hui la guerre des bisous a commencé sur le net. Pour la continuer, dépose un bisous sur tous les blogs de tes amis, y compris sur celui qui te l'a envoyé.LADY MARIANNE

Sekateur 08/08/2009 19:56

Je n'apprécie pas beaucoup les politiques d'exclusion, même si elles se font dans de merveilleuses conditions. Cela dit, pour ce qui est de l'immigration, je ne suis pas oui-oui, je sais qu'il est nécessaire d'en renvoyer certains. Mais encore cet été, j'ai conversé avec un commerçant en Lozère, qui est l'un des départements les plus désertés de France, qui regrettait que les étrangers ne viennent pas s'installer. Il n'est certainement pas représentatif de l'état d'esprit qui règne en province, mais du point de vue de la logique, tous ces départements qui n'existent que lors des périodes estivales, pourraient retrouver une seconde jeunesse en accueillant des populations venant d'ailleurs... c'est une idée qui me plaît, mais c'est de l'utopie...

  • : Le blog de Tetraoxyde
  • Le blog de Tetraoxyde
  • : Tout ce qui m'a, intéressé, étonné, intrigué, ou agacé.
  • Contact

  • Tetraoxyde
  • Technicien dans l'âme, 
aussi romantique qu'une brique.
  • Technicien dans l'âme, aussi romantique qu'une brique.

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes